Une première pierre pour Pierre et Marie Curie

Angers

Image de l'actualite

Ce lundi soir, les élus d'Angers avaient convié les professionnels et les acteurs du projet de requalification verte du quartier Belle Beille à la pose de première pierre du groupe scolaire Pierre et Marie Curie.

Premier équipement phare à être réhabilité, le groupe scolaire participe à la composition du grand ensemble le long de l’avenue Notre Dame du Lac. L’école Pierre-et-Marie-Curie sera également agrandie et un nouveau self construit. Un environnement dans lequel on retrouvera l’accueil de loisirs maternel (3-6 ans) et une nouvelle crèche de 18 berceaux. Le tout à horizon 2021. L’accueil de loisirs enfance (6-14 ans) sera transféré au Lac-de-Maine.

Le projet imaginé par l’architecte Angevine Johanne San vise à valoriser la présence intense du végétal, valeur et identité forte du quartier au bénéfice de la qualité d’usage et pédagogique du groupe scolaire. Repenser l’organisation de l’équipement passe par un re-questionnement de la relation entre les espaces d’enseignement et de vie et le paysage même du contexte et de l’école.

Inspiré par la stratégie urbaine d’éco-quartier et la qualité paysagère des lieux, le concept de rénovation propose un parti d’aménagement qui donne du bénéfice à l’ensemble du groupe scolaire et harmonise les espaces rénovés avec les espaces créés pour proposer un équipement cohérent et homogène.

Le site présente une topographie complexe modelée en plateaux selon les niveaux intérieurs des différentes entités. Le projet choisit ainsi de réorganiser les fonctions selon 5 principes de calage altimétrique : Le parvis et les abords publics de la crèche, La crèche et son patio, L’accès principal et le rez-de-chaussée de l’école primaire connectée à la BCD, Le rez-de-chaussée de l’école maternelle connectée à l’ALM reconfigurée et à la restauration, L’étage de l’école primaire connecté par le nouveau hall.

L’ensemble du groupe scolaire dispose, par cette approche, d’une accessibilité complète chauffée et ludique.

Un accueil généreux comme un nouveau signal

Le parti architectural choisit d’affirmer un nouvel accueil généreux en composant un volume signal sur la façade principale. Ce volume est conçu en ossature bois vêtue de bardage métallique, les façades sont ponctuées de patios-bulles qui insèrent le végétal au cœur de l’école. La composition des locaux ALM et maternelle s’alternent de part et d’autre de l’axe de déplacement pour permettre des liaisons transverses entre la restauration et la cour élémentaire. L’Accueil de Loisirs Maternelle s’ouvre directement sur la cour Est réaménagée, pour être accessible grâce à un talus planté. Cet espace se partage en deux pour intégrer le jardin de la crèche.

Chantier complexe puisque réalisé dans un site occupé, le calendrier des travaux prévoit quatre phases de travaux. Une première de juillet 2019 à l’été 2020 permettra la construction du hall d’entrée principal du nouveau bâtiment de restauration et de la nouvelle crèche, ainsi que la réhabilitation des classes élémentaires à l’étage. En été 2020, le bâtiment central existant accueillant le centre de loisirs maternel et le service de restauration sera démoli. Enfin de septembre 2020 à l’été 2021, la reconstruction de l’accueil de loisirs maternel et d’une classe maternelle supplémentaire sera opérée avec la poursuite des réhabilitations des classes élémentaires et maternelle.

Le coût des travaux s’élève à 6,9 millions d’euros. Le projet bénéficie de subvention de la région, de l’Anru et de l’état à hauteur de 4,18 millions d’euros.

Des cours de récréations imaginées avec les enfants

Pour dessiner les futures cours de récré, des ateliers participatifs associant enseignantes, élèves et parents ont eu lieu durant l’année scolaire 2018-2019. La plupart des idées des enfants ont été intégrées dans le plan final. Les trois espaces de récréation seront ainsi végétalisés au sol avec de nombreux arbres, des espaces potagers et même un poulailler.