OPAH-RU Le point à Segré

Segré

Image de l'actualite

A l'occasion du lancement de la concertation pour la réalisation d’une opération de restauration immobilière sur les centres villes de Segré et de Sainte-Gemmes-d’Andigné, une rencontre avec la presse était organisée afin de faire le point sur l’Opération programmée d’amélioration de l’habitat (OPAH) engagée par la commune nouvelle de Segré-en-Anjou-Bleu.

Lancée il y a 18 mois, cette OPAH a vu la concrétisation de 34 dossiers pour 1,25 million d’euros de travaux dont la grande partie réalisée essentiellement par des entreprises locales. Ces travaux sont subventionnés à hauteur de 640 000 €.

Souhaitant aller plus loin, la ville va mettre en place une Opération de renouvellement urbain pour le centre-ville de Segré et le centre-bourg de Sainte-Gemmes-d’Andigné. C’est «un outil plus volontariste » à disposition de la commune, indique Bruno Chauvin, maire délégué de Segré. Il peut permettre à la collectivité de « se substituer aux propriétaires pour réaliser des travaux ». Une quinzaine d’immeubles dans le centre de Segré et Sainte-Gemmes ont été repérés comme ayant besoin de travaux avant d’être trop dégradés.

Avant tout, c’est une démarche préventive qui est engagée, mais aussi, un peu plus coercitive. Car si les subventions sont importantes dans le cadre de l’OPAH, certains propriétaires ne souhaitent pas remettre en état leurs biens. Une Opération de renouvellement urbain va donc être mise en place. Elle va débuter par une phase de concertation qui va commencer à partir du 11 février prochain par une réunion publique, à 20 h 30, au groupe Milon à Segré, salle du jardin public.

Cette réunion s’accompagnera :

-d’une exposition dans le hall de la mairie déléguée de Segré entre le 11 février et le 11 mars ;

-de permanences d’informations en mairie déléguée de Sainte-Gemmes-d’Andigné vendredi 15 février de 14 heures à 17 heures et en mairie déléguée de Segré mercredi 20 février de 9 heures à 12 heures.

Ces permanences et réunion publique sont destinées à permettre aux habitants, aux représentants des associations locales et à toutes les personnes concernées par le projet, de rencontrer les techniciens chargés de l’élaboration du programme et de pouvoir faire part de leurs observations.

Un registre destiné à recevoir les observations du public est mis à disposition en mairie de Segré et en mairie de Sainte-Gemmes-d’Andigné jusqu’à la clôture de la concertation. Un bilan en sera tiré avant d’engager la procédure de déclaration d’utilité publique – opération de restauration immobilière (DUP ORI).