Alter, Anjou Loire Territoire
Beaufort-en-Anjou

Forte activité pour l'opération mixte de la Poissonnière

Programme

Constructions à usage d’activité économique de proximité

Activités commerciales, de services avec éventuellement de l'habitat

Un point presse s’est tenu le vendredi 9 avril 2021 en présence de Jean-Charles Taugourdeau, maire de Beaufort-en-Anjou, Jean-Jacques Fallourd, son conseiller délégué à l’urbanisme ainsi que Solenn Herbert, chargée d’opérations chez Alter Public. A l’ordre du jour, divers sujets concernant les aménagements en cours sur le site de la Poissonnière.


Un point avec la commune sur le volet habitat de la ZAC

Le maire Jean-Charles Taugourdeau a confirmé la présence d’une forte demande. « Il reste très peu de logements disponibles à Beaufort. À Angers, les prix sont devenus prohibitifs depuis quelques mois. Les gens se retournent vers les communes de la troisième couronne. »

Point d’avancement des terrains libres de constructeurs

Au nord, le long de la rue Charles-de-Gaulle, les quatre terrains à bâtir de 500 m2 chacun ont tous trouvé preneurs. Des propriétaires particuliers ont posé des options. Des études sont en cours par différents prospects particuliers, mais aucun projet ne s’est concrétisé pour le moment. A noter que le cahier des prescriptions architecturales du secteur est soumis à l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France.

Lancement des travaux de démolition de l’ancienne caserne

Fin avril, les travaux de déconstruction de l’ancienne caserne des pompiers vont débuter, pour une durée de 2 mois. L’ancienne caserne de pompiers aujourd’hui désaffectée, va prochainement entrer en phase de démolition par l’entreprise SDIGC (Société de Démolition Industriel et Génie Civil) qui s’est vue attribuer le marché.

Un projet de Résidence sénior, à l’étude chez Maine-et-Loire Habitat

A la place de l’ancienne caserne, Maine-et-Loire Habitat prévoit la construction d’un collectif de 22 appartements adaptés aux seniors. Celui-ci s’élèverait sur deux niveaux, avec un ascenseur, et serait composé de neuf T3 et treize T2, garages et places de stationnement.
 

Et quoi de neuf sur le volet économique ?

Pour Philippe Chalopin, président de la Communauté de communes Baugeois-Vallée à laquelle revient la compétence économique, « Cette zone a été pensée en complémentarité avec le centre-ville, surtout pas en concurrence ».

Les activités et services implantés

À ce jour, toutes les parcelles destinées à l'activité économique sont commercialisées. 9 000 m2 ont été vendus depuis 2017. Ainsi ont été réalisés dans la ZAC :

• Un ensemble commercial sur une parcelle de 3 407 m², comprenant 9 commerces et services ;

• Un laboratoire d'analyses médicales sur une parcelle de 3 172 m², qui a été inauguré fin 2019.

Les nouveaux projets en cours et à venir

A l’ouest du site, dans le prolongement de l’enseigne de restauration rapide, un investisseur privé (SCI mgo invest) fait construire un ensemble commercial de 3 cellules sur une parcelle de 1 810 m², dans le but de les louer à des professionnels.

  • Les trois cellules commerciales viennent d’être construites et seront louées à des professionnels. Deux commerces y sont déjà installés, une boulangerie « L’Atelier du pain » et une fleuriste « Céline Fleurs et saveurs ». Ces deux nouveaux commerces vont ouvrir leurs portes courant avril 2021.
  • Puis la parcelle adjacente de 606 m², accueillera un pôle santé, dont le permis de construire est d'ores et déjà accordé. Ce projet devrait bientôt en phase de construction pour l’installation d’ Emmanuelle Jardin, sage-femme et Madame Salaün, orthophoniste.

L’ensemble de ces aménagements vont renforcer l’attractivité de Beaufort-en-Anjou grâce à l’émergence de nouveaux commerces et services complémentaires à ceux déjà présents. A l’extérieur de la zone de la Poissonnière, quatre futures cellules commerciales seront aussi construites en lieu et place d’une entreprise de textile nommée « Beau-fort ».

 

Et des travaux de voirie courant 2021

En 2021 d’autres travaux vont intervenir dans cette zone, comme la finalisation des aménagements d‘espaces publics (voirie, trottoirs), la construction d’un petit parking mais aussi la création d’un accès sur la rue Charles-de-Gaulle.

Ces différents projets renforcent l'attractivité de Beaufort-en-Anjou. Ils offrent une vitrine sur le dynamisme et l’attractivité commercial de la commune sur la RD 347 située sur l’axe Angers-Saumur et ainsi permettent aux beaufortais de bénéficier de commerces et de services complémentaires à ceux existants déjà dans le centre-ville.

 

crédit photo : Agathe Le Nueff - Le Courrier de l'Ouest