Quartier Gare

Cholet

La réhabilitation du quartier de la Gare est un des projets majeurs de la collectivité Choletaise. Ce quartier situé aujourd’hui aux portes du centre-ville a déjà entamé sa reconversion avec notamment l'installation de la résidence Tharreau, autour du Bon Pasteur. Cette transformation doit aujourd’hui s’opérer à une plus vaste échelle et faire du quartier de la gare un pôle d’attractivité et de liaison avec le centre-ville.

Un site au potentiel important

Engagé dans le programme Action Cœur de Ville, ce quartier s’étend sur une superficie d’environ 17 hectares. La zone se situe dans l'environnement immédiat des gares ferroviaire et routière. Elle se développe autour de plusieurs artères structurantes de la ville : le périphérique au nord, l'avenue Leclerc à l'est, le boulevard de Strasbourg au sud et la rue de la Jominière qui assure un axe nord-sud essentiel à l'organisation du quartier. Elle inclut notamment l'ancien site de logistique et quelques opportunités foncières immédiates (anciennes emprises industrielles, habitat non structuré...).

La zone s'inscrit en position intermédiaire entre le nord du centre-ville de Cholet et un important complexe industriel (localisé en bordure du  périphérique autour notamment de  quelques entreprises agro-alimentaires).

Le caractère du site se décline actuellement autour de la dimension industrielle, que ce soit à travers la présence des friches (hangars vacants, terrains à l'abandon) ou à travers la récupération de quelques entrepôts par des activités transitoires. Le site se caractérise également par un habitat, ponctuellement présent au sein de la zone, mais qui reste noyé dans un univers d'échelle industrielle.

Au sud de la voie ferrée, le développement récent d'activités tertiaires marque une amorce de mutation d'un secteur à fort potentiel de renouvellement urbain.

Objectifs de l'opération

La ville souhaite donner à ce quartier un nouveau rôle stratégique d'entrée de ville. La restructuration urbaine du secteur du quartier Gare de Cholet doit ainsi permettre d’apporter une nouvelle offre de logements, de faciliter les mobilités et les déplacements de chacun, d’améliorer le cadre et la qualité de vie des habitants, de favoriser le développement d’une nouvelle offre économique et de mettre en valeur et révéler les qualités du quartier.

Si faire du quartier de la gare un moteur d'attractivité et de fréquentation du cœur de ville est un des objectifs principaux, l’idée de créer de nouveaux logements, des locaux tertiaires, des équipements, en complémentarité du cœur de ville fait également parti des enjeux. Il s'agit de créer un quartier accessible et connecté au centre-ville et ainsi de  gommer  la  rupture  qui  existe  entre  ce  quartier  et  le centre-ville,  pourtant  à  peine  distant  de  1,5  km.

Des études confiées à ALTER

La Ville de Cholet a confié à Alter Public la réalisation des études préalables à la définition d'un projet d'aménagement, afin de concrétiser le renouvellement du quartier de la Gare. Les études sont engagées pour conduire à sa métamorphose et  un  protocole  de  partenariat  a été  signé  avec  la  SNCF  et  la  Région  des Pays  de  la  Loire. Ces études vont s’accompagner d’une phase de concertation avec le public.

Les modalités de cette concertation sont les suivantes :

    Une ou plusieurs réunions publiques sont organisées en février, mars afin de présenter, expliquer et échanger sur les enjeux du site, le(s) périmètre(s) opérationnel(s) prévisionnel(s), le programme envisagé et les aménagements.

    La tenue de deux permanences à des dates et lieux qui seront communiquées ultérieurement par voie de presse.

    La mise à disposition à l'Hôtel de Ville de Cholet (Direction de l'Aménagement, au 4 ème étage – rue Saint Bonaventure, 49321 Cholet – aux jours et heures habituels d'ouverture d’un dossier qui sera complété au fur et à mesure des études jusqu’à la clôture de la concertation. Ce dossier sera également consultable sur le site internet de la Ville de Cholet : urbanisme.cholet.fr.

Elles pourront s’accompagner d’actions et d’outils complémentaires pour favoriser la participation des habitants et partenaires du quartier : ateliers, balades urbaines, réunions d’informations…