En aménageant l'espace,
nous construisons l'avenir

éco-quartiers

Reux Cordelles

Saint Barthélemy d'Anjou

Une urbanisation de la ville maîtrisée Situés à l'entrée de la ville de Saint Barthélémy d'Anjou, à l'est d'Angers, entre la rocade Est, la RN 147 et la route d'Angers pour le site de La Reux, entre la rue des Cordelles et la rue de la Paperie pour le site des Cordelles, les deux secteurs d'aménagement visent à conforter le développement urbain de la ville.

ATIX ILLUSTRATION

Alter

Alter

Pascal Guiraud

Goa Architectes

Air Papillon

LA SARA

LA SARA

Deux secteurs, un seul parti d'aménagement

Engagé autour des années 2010, l'aménagement des secteurs Reux et Cordelles s'insère dans une politique générale d'urbanisation de la ville et notamment de son entrée ouest, avec les secteurs des Cinq Jardins et la réhabilitation de l'immeuble de la Paperie.

Confié à l’équipe de maîtrise d’oeuvre GO-A architecte-Urbaniste, Ronan DESORMEAU, Paysagiste et SCE bureau d’études techniques, l'aménagement des secteur Reux et Cordelles répond à de nombreux objectifs :

  • la mixité urbaine en s’appuyant sur une typologie faisant cohabiter l’habitat collectif, l’habitat intermédiaire, l’habitat individuel groupé et l'habitat individuel mais également le logement privé et le logement social
  • la convivialité en créant des espaces de rencontre, des espaces de proximité mais également en travaillant une organisation urbaine privilégiant l’intimité lorsque l’on est chez soi
  • l’ambition et l’innovation en matière de respect des ressources et du développement durable
  • la modernité de l’architecture : la composition architecturale des différents programmes permettant de proposer un habitat diversifié, résolument moderne

Le projet d’aménagement s’inscrit dans une politique affirmée de développement durable et permet de traiter harmonieusement les nouvelles formes urbaines privilégiant en particulier le confort visuel, l’intimité, l’aménagement d’espaces de proximité, l’intégration harmonieuse du stationnement, un traitement paysagé de qualité intégrant les liaisons douces.

Le terrain des Cordelles est aménagé pour accueillir essentiellement de l’habitat individuel. Celui de la Reux privilégie les autres formes urbaines.

Le paysage, une priorité

Le paysage est particulièrement mis à l’honneur sur ces deux secteurs. Un merlon paysager a été réalisé avec en partie arrière, des jardins familiaux (une cinquantaine de parcelles équipées de cabanons de jardins) et une prairie servant en cas de forte pluies de retenues d'eau mais aussi de zones de jeux par temps sec. Ce merlon acoustique paysager a permis de dresser un nouveau décor pour accueillir un quartier résidentiel qui se déploie en privilégiant le respect d’un développement durable. La réutilisation de matériaux (45 000 m3) provenant de chantiers simultanés et périphériques a limité les mises en décharge et les déplacements par camions sur nos routes angevines.

Un mail a été planté et des cheminements doux mettant en réseaux l’ensemble du site et les cheminements existants aux abords ont été créés. Enfin, l’espace boisé existant, situé au coeur du projet, a été conservé.

Deux coulées vertes intégrent des liaisons douces qui assureront à long terme une connexion avec l’actuel tracé de la voie ferrée. 

650 à 750 nouveaux logements

Aménagés sur le long terme, les deux secteurs de Reux et Cordelles devraient accueillir 650 à 750 nouveaux logements.

Au 1er janvier 2017, 293 logements ont été livrés. Plus de 60 sont en cours de construction dont les programmes Maine et Loire Habitat (21 logements sur la Reux) F 49 Promotion (4 logements), Angers Loire Habitat (28 logements), et 12 terrains à bâtir.

Terrains disponibles

1

lots

De 436

à 436 m²

à partir de 87 200 €

Données du projet

Ville : Saint Barthélemy d'Anjou
Maître d'ouvrage : Saint Barthélemy d'Anjou
Maître d'ouvrage délégué :Alter Cités
Architecte urbaniste : Goa Architectes
Surface du projet : 26
Nombre de logements : 650 à 750
Programme :

Réalisation d’un nouveau quartier de 600 à 700 logements collectifs et individuels sur des «délaissés» de l’urbanisation.

Contact

Clara ENEL
Responsable d'opérations
02 41 18 21 21

Plan