En aménageant l'espace,
nous construisons l'avenir

éco-quartiers

Centre Bourg

Le Plessis macé- Commune déléguée de Longuenée en Anjou

Redonner un souffle au Centre Bourg Le centre-bourg actuel du Plessis-Macé manque de lisibilité et de dynamisme. Le projet a pour but de redonner une vie de « centre-bourg » à ce quartier historique en incitant habitants et visiteurs à le (re)découvrir.

Air Papillon

CHED et VU D'ICI

LONGUENEE EN ANJOU

LONGUENEE EN ANJOU

Dans le cadre de sa politique de développement, la commune déléguée du Plessis-Macé souhaite réaliser une opération de renouvellement urbain au sein du centre-bourg afin de développer l’offre de logements mais aussi de redynamiser et de regrouper l’ensemble des commerces de proximité dans un même lieu. C’est pourquoi une zone de 3.5 hectares située autour de la Rue d’Anjou a été identifiée.

Pourquoi ce projet ?

Le centre-bourg actuel du Plessis-Macé manque de lisibilité et de dynamisme. Le vieillissement du bâti hétérogène, la rue d’Anjou un peu austère, l’impression que le château tourne le dos au village mais aussi et surtout le contournement routier par l’Avenue du Plessis découragent le visiteur et l’habitant à découvrir ce quartier.
Pourtant ce centre dispose de nombreux atouts actuellement trop séparés les uns des autres. Il convient donc de les mettre en relation (château, rue d’Anjou, place de la mairie, espace jeux Victor Hugo …) afin de les valoriser et de créer une véritable fluidité. L’histoire et la richesse architecturale de notre village doivent également nous guider dans la conduite de ce projet.

Enjeux du projet

Le projet a pour but de redonner une vie de « centre-bourg » à ce quartier historique en incitant habitants et visiteurs à le (re)découvrir.

Une zone d’habitat composée d’une trentaine de logements intergénérationnels, aérés et adaptés à la fois aux familles et aux seniors, devrait voir le jour conformément aux engagements du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal. Comment marier habilement le bâti ancien et contemporain afin de faire en sorte de conserver un certain « esprit village » ?, tel est l'un des enjeux de ce projet

La restructuration de la rue d’Anjou en un axe remarquable devrait permettre de devenir à la fois le point d’entrée vers le château, mais aussi l’accès vers les zones commerciales et d’habitat qui composeront ce futur quartier.

Une recentralisation de l’ensemble des commerces sur cette zone est incontournable. Avec un espace commercial ouvert et attractif disposant de services de proximité adaptés, conjugué éventuellement au déplacement de l’entrée principale de l’école du Petit prince dans cette zone, la fréquentation de ce quartier devrait singulièrement progresser et nous permettre d’atteindre notre objectif.

Les études et la concertation engagées

Fin 2015, ALTER Cités a été mandaté pour réaliser l’ensemble des études pré-opérationnelles en vue de définir les conditions de faisabilité technique, administrative et financière de ce projet. Outre les études obligatoires (étude d’impact, diagnostic préliminaire dossier loi sur l’eau, étude technique préliminaire VRD et géomètre), ALTER accompagne la municipalité dans le choix du cabinet d’architecte paysager indispensable aux études préliminaires à ce projet. Les cabinets CHED (architectes) et VU d’ICI (urbanistes et paysagistes) ont ainsi été retenus.

Par ailleurs, la démarche participative étant un point clé de la réussite du projet, la municipalité a souhaité impliquer concrètement les habitants, riverains et commerçants et élus des autres communes déléguées volontaires à travers un comité de pilotage (COPIL) créé en janvier 2017.

Des réunions publiques sont organisées afin d’informer les habitants de l’avancée de nos travaux. Côté procédure administrative, le quartier sera vraisemblablement mené sous forme de Zone d’Aménagement Concerté (ZAC), permettant ainsi à la collectivité d’avoir toute latitude pour conduire à bien ce projet.

Données du projet

Ville : Le Plessis macé- Commune déléguée de Longuenée en Anjou
Maître d'ouvrage : Le Plessis macé- Commune déléguée de Longuenée en Anjou
Maître d'ouvrage délégué :Alter Cités
Architecte urbaniste : CHED (Urbaniste) VU D'ICI (Paysagiste)
Surface du projet : 3,5
Programme :

Contact

Anthnoy Rousteau
Responsable d'opérations
02 41 18 21 21

Plan