En aménageant l'espace,
nous construisons l'avenir

Actualités

25

Octo

2016

Quartier de la Gare : Quartier de la gare à Segré, de nouveaux projets

Quartier de la gare à Segré, de nouveaux projets

Ce lundi, une conférence de presse était programmée pour faire le point sur les avancées de ce secteur. L'occasion pour le maire, Monsieur Grimaud, son adjoint à l'urbanisme, monsieur Chauvin et les équipes d'Alter de faire le tour des dossiers sur ce quartier.

Depuis la mise en service du pôle de santé et avec l’ouverture de l’hôpital en septembre dernier, le site du quartier de la gare connait une complète transformation. Il y a tout d'abord le chantier d'ARKHEA. Premier bâtiment tertiaire à voir le jour, cet immeuble important dans l’aménagement du quartier se positionne en accroche du nouveau quartier en face du pôle de Santé du Segréen. La livraison de ce bâtiment est prévue pour le 2ème trimestre 2017. Commercialisé aux trois quarts, ce bâtiment offre des logements, des espaces commerciaux et des bureaux.

De l'autre côté de la rue, un projet similaire lui fait face. Porté par un investisseur privé, ce projet déjà bien avancé accueillera des commerces en rez-de-chaussée, des bureaux en étage et 9 appartements. Une boulangerie y est pressentie. Le dépôt de permis est envisagé pour la fin de l'année.

A cette date, les premiers travaux du laboratoire auront commencé. Actuellement installée rue Jules Ferry, la société ANDEBIO va en effet transférer son activité au plus près du futur hôpital. Cette société qui compte de nombreux laboratoires sur le département emploiera sur place une dizaine de personnes. Le bâtiment conçu par le maître d’oeuvre LOIRE SERVICES RENOVATION s’étendra sur une surface de 275 m² et occupera une parcelle de 853 m². La livraison est prévue pour 4ème trimestre 2017.

Plus au sud, et faisant face à l'hopital, 8 terrains à bâtir sont en cours de commercialisation. Un est d'ores et déjà réservé et deux sont optionnés.

Sur l’esplanade, les travaux en cours (pose de matériaux, habillage...) viennent compléter le développement du quartier. Ces travaux seront suivis de la démolition de la CAM, et la dépollution des cuves à goudron. Ces travaux très important pour le futur quartier ont fait l’objet d’un principe d’attribution de subvention par le fonds de soutien public à l’investissement local, rendant possible cette restructuration. Une fois ces travaux réalisés, l’ensemble du site sera restructuré.

Enfin deux projets sont à l'étude, un pour une résidence séniors de 35 à 40 logements et un autre au sud de l'hôpital pour un ilot mixte.

barre fin d'article

Trouver une actualité