En aménageant l'espace,
nous construisons l'avenir

Actualités

01

Juin

2018

La Patinoire : Point d'étape sur le chantier de la patinoire

Point d'étape sur le chantier de la patinoire

Située en cœur de ville, l’actuelle patinoire du Haras date de 1982. Enclavée, trop peu fonctionnelle, manquant de surfaces et de places en tribunes, elle ne répondait plus aux besoins et aux exigences des pratiquants et du public. Devant ce constat la collectivité a engagé en 2014, la construction d’une nouvelle patinoire.

Implantée au cœur d’un nouveau quartier, le secteur quai Saint Serge, desservie par la ligne de tramway, la nouvelle patinoire sera officiellement ouverte au public en Septembre 2019.

Les travaux commencé à l’automne 2017 ont fait l’objet d’un point presse ce vendredi. En présence de Clément MANSION, architecte-ingénieur du cabinet Chabannes + Partenaires, de Guillaume LEGAUT, directeur général de l’UCPA, de Roselyne BIENVENU, adjointe aux sports, et des personnes liées aux projets, le maire d’Angers, Christophe BECHU a évoqué le projet de la nouvelle patinoire dans son ensemble, le « plus gros chantier de la Ville ».

L’opération dans son ensemble est estimée à 30,5 Millions d’euros, en prenant en compte la construction d’un parking de 239 places en sous-terrain. La patinoire comportera 3500 places « sur deux anneaux » avec un concept très moderne pour un public beaucoup plus proche du spectacle, comme cela se fait beaucoup dans d’autres pays européens.

De mai à août, la surface glacée dévolue à la compétition pourra être recouverte d’un revêtement différent afin d’accueillir des événements sportifs différents en salle. Sa capacité passera alors de 3 500 à 4 400 spectateurs.

Un équipement fédérateur

« Cet équipement identitaire et fédérateur à l’échelle de l’agglomération, s’inscrit dans le prolongement des aménagements récents tels que le cinéma multiplexe et l’université, le long du mail des Présidents. Le projet porte une vocation d’ouverture et d’extension de la ville. » L’édifice s’intègre à son environnement existant et à venir comme l’explique Clément MANSION l’architecte du projet

A l’ouest, le projet propose un jeu de terrasses en belvédère. Cette architecture s’ouvre sur le parc prochainement aménagé sur la rive gauche de la Maine. La nouvelle patinoire constitue un trait d’union entre la rivière et la ville. Mais son entrée principale se dessine au Sud de la parcelle, en connexion directe avec l’arrêt de Tram « Berges de Maine ». La façade active vient ainsi animer le carrefour. Ses jeux de transparences, ses promontoires et la mise en valeur de toutes les entités programmatiques du projet proposent une vitrine vivante, communiquant sur un projet ouvert, polyvalent et très accessible.

L’UCPA gestionnaire et exploitant de ce nouvel équipement

La Ville d’Angers a fait le choix de déléguer lors du conseil municipal du 24 octobre 2016, la gestion, l’exploitation administrative, technique et financière, de l’équipement en lien avec les partenaires du territoire, ainsi que la gestion de l’espace restauration.

C’est l’association UCPA qui a été retenue. Son représentant Guillaume LEGAUT a présenté les grandes lignes de son programme. Ainsi, dans un souci de garantir le sport pour tous, l’UCPA a fixé le prix de l’entrée pour la patinoire à moins de cinq euros, certaines personnes pouvant même bénéficier de tarif réduit à 3,80 euros.

Dans le même esprit, l’UCPA s’est engagé à sanctuariser chaque année 2 058 heures au grand public, 670 heures aux scolaires et 2 884 heures aux clubs locaux. L’UCPA a d’ores et déjà échangé avec les associations sportives angevines à ce propos. En outre, près de 800 séances sportives encadrées par des moniteurs seront proposées.

Un nom à trouver

Une fois l’équipement présenté, Christophe BECHU a invité les Angevins à proposer un nom pour ce nouvel équipement sportif. Le lancement de la concertation a débuté ce dimanche 3 juin à l’occasion de Tout Angers bouge. Le résultat sera dévoilé en décembre. Les idées sont à lui soumettre avant Noël sur la plateforme participative de la ville : ecrivons.angers.fr.

Plus d’articles sur ce sujet ici,  ici et ici

En savoir plus sur le sujet

barre fin d'article

Trouver une actualité