En aménageant l'espace,
nous construisons l'avenir

Actualités

03

Octo

2018

Grands chantiers angevins : plus de 2000 emplois en 2019

Grands chantiers angevins : plus de 2000 emplois en 2019

Les nouveaux grands chantiers sur le territoire angevin représenteront plus de 2000 nouveaux emplois en 2019. Le maire et le préfet ont réuni 130 chefs d’entreprise du territoire pour les encourager à être prêts à saisir ces opportunités.

C’est une étude prospective inédite pour une collectivité : recenser les grands chantiers décidés et les traduire en nombre d’emplois nécessaires. Ceci afin de donner de la visibilité aux entreprises locales du BTP pour leur carnet de commandes des prochaines années. Une telle démarche leur permet de mieux anticiper leurs besoins de main d’œuvre et embaucher plus sereinement.

130 dirigeants du BTP

Christophe Béchu, le président d’Angers Loire Métropole, et Bernard Gonzalez, préfet de Maine-et-Loire, ont réuni, le 2 octobre au cinéma Pathé d’Angers, 130 dirigeants d’entreprises du bâtiment et des travaux publics afin de leur présenter les premiers résultats de cette étude.

Aldev pour la communauté urbaine Angers Loire Métropole et la Direccte pour l’Etat ont mené à bien ce chantier en partenariat avec Pôle emploi, l’Afpa et les trois fédérations professionnelles du bâtiment et des travaux publics. Le groupe de travail s’est appuyé sur les compétences du laboratoire universitaire du Granem qui a permis de traduire ces opérations de construction en nombre d’emplois.

« Pour établir nos chiffres, nous n’avons pris en compte que les chantiers supplémentaires  d’ores et déjà actés. Ceci sans intégrer les travaux courants comme ceux de l’entretien de la voirie ou des bâtiments », a précisé Jean-Pierre Bernheim, le président d’Aldev.

150 nouveaux chantiers

En tout, c’est le chiffre spectaculaire de 150 nouveaux chantiers qui vont être menés à bien sur la période 2018-2022 : cela va de la construction d’un boulodrome ou de nouveaux vestiaires pour le club de rugby aux opérations structurantes de la rénovation urbaine, du tramway, de l’opération « Imagine Angers », du contrat de plan Etat-Région pour l’université, des programmes des bailleurs sociaux…

Ces chantiers représentent un investissement de 919 millions d’euros et un besoin de main d’œuvre de 2118 emplois en 2019. En moyenne de 2018 à 2022, ce sont 7 à 800 emplois nouveaux dont auront besoin les entreprises.

Des opportunités pour les entreprises locales

« Le message est donc clair. Nous souhaitons que les entreprises locales profitent de ces opportunités et pour cela, il faut que vous soyez en capacité de répondre à ces nouveaux marchés », a expliqué Jean-Pierre Bernheim à destination des chefs d’entreprise présents.

« L’étape suivante va consister à poursuivre notre démarche partenariale pour permettre aux entreprises d’anticiper leurs besoins et aux habitants de saisir les opportunités de nouveaux emplois », a conclu Marie-Pierre Durand, directrice de la Direccte.

Les entreprises intéressées par la démarche sont invitées à se rapprocher de leur fédération respective :

Fédération Pays de la Loire des Travaux Publics
Capeb Maine-et-Loire
Fédération Française du Bâtiment, Maine-et-Loire

 

barre fin d'article

Trouver une actualité